Mega Mingiedi

KINACT2015_Lingwala_ChezMega

KINACT2015_Lingwala_ChezMega

KINACT2015_Lingwala_Avenue24

KINACT2015_Lingwala_Avenue24

QUI PERD GAGNE

Proposition artistique à caractère social, culturel et éducatif, le projet intervention artistique dans un espace urbain, l’idée de rendre l’art plus proche des gens car à kin les gens n’ont plus les moeurs ou l’habitude de visiter les espaces de production de création artistique tel que les musées et les galeries, aujourd’hui quasiment inexistan.

 

C’est une proposition que j’avais pensée depuis 2008 à Johannesburg lors de la 4e édition de festival scénographies urbaines , mais vu que nous étions à la veille de la coupe du monde organisée par la République sud africaine j’ai dû abandonner parce que quelque part c’était de faire la communication de cet événement.

Aujourd’hui, par rapport au projet KINACT j’ai voulu actualisé le concept à la réalité de Kinshasa . L’idée première c’était de construire un grand ballon de foot et de proposer à tous les artistes invités du projet de jouer avec moi dans une rue de la ville de Johannesburg chose que je n’ai pas faite, pour plusieurs raisons dont celle de ne pas faire la publicité pour le business du foot.

POUR LE CAS KIN ACT

C’est une proposition artistique d’accompagnement des jeunes dans leur loisir de chaque jour : « le foot ball ».

L’idée c’est de faire visiter aux jeunes le musée, et de leur permettre de comprendre ce qu’est un musée, de leur donner la transmission et l’éducation de la connaissance . Ce qui m’intéresse c’est la médiation historique d’une génération à l’autre que j’aimerais bien mettre dans le tête de ces jeunes.

Après la visite du musée, il s’agira de créer un atelier qui sera similaire à leur activité quotidien ( football ), mais en insistant sur une création de dessin avec leur imagination de ceux qu’ils vont découvrir au musée ; et le résultat de ce travail de dessin sera installé dans leur terrain de foot où il devait passer le jeu « qui perd gagne ».

La performance QUI PERD GAGNE consiste à créer un jeu dans le football qui exige à celui qui va perdre c’est celui qui va rapporter le match, de tenter de savoir comment sera la réaction des jeunes devant un poteau de football . Pour celui qui est habitué à jouer pour gagner , j’espère ça va donner quelque chose.

Et présenter lors de la performance une série de traces de réflexion ( texte dessin et esquisse ) des enfants sous forme d’une installation dans la rue à coté de l’installation terrain de foot.

LES PARTICIPANTS DU PROJET SONT

  • Charly NDOLO ATALE 13 ans

  • Samuel MBAKI MAYATELUA 13 ans

  • Rabbi ILANGI LOFOKO 14 ans

  • Béni KIMOS 13 ans

  • Ézéchiel NSIMBA MALOKO 15 ans

  • Israël NZUZI LUMBA 15 ans

Please follow and like us:
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.