Louison Mbeya

Défilé - Louison Mbeya - Masina - Kinact 2015

Défilé – Louison Mbeya – Masina – Kinact 2015

Défilé - Louison Mbeya - Masina - Kinact 2015

Défilé – Louison Mbeya – Masina – Kinact 2015

Défilé - Louison Mbeya - Masina - Kinact 2015

Défilé – Louison Mbeya – Masina – Kinact 2015

Défilé - Louison Mbeya - Masina - Kinact 2015

Défilé – Louison Mbeya – Masina – Kinact 2015

Défilé - Louison Mbeya - Masina - Kinact 2015

Défilé – Louison Mbeya – Masina – Kinact 2015

Défilé - Louison Mbeya - Masina - Kinact 2015

Défilé – Louison Mbeya – Masina – Kinact 2015

LOUISON MBEYA

Louison Mbeya est un jeune styliste né à Kisangani et est originaire de Katanga (Province de la RDC).

Il arriva à Kinshasa à  l’âge de 4 ans, et débute ses études primaire à Kasavubu (commune de la ville de Kinshasa). Mais un choc le trouva à ses 11 ans d’âge, quand Louison Mbeya perdu sa mère lui qui est fils unique de sa mère mais 4ème et cadet de son père.

Après des durs moments dans sa vie, il alla vivre chez son cousin et là, il avait déjà une passion pour la mode. Tellement qu’il avait l’idée de cacher les trous des ses habits par de feuille papier.

A 16 ans, le jeune Louison Mbeya perdu son père, et là, la vie devenait difficile pour lui, mais cela mis en lui un besoin fort. La souffrance de la vie a formé le styliste Louison Mbeya en lui donnant le goût du travail.

Début

Il étudie la Gestion Informatique à l’ISIPA, et à l’institut supérieur ayant l’habitude de se vêtir de nouveaux vêtements chaque jour, il prit un pantalon chez un de ses amis où il mit des épingles sur ce pantalon et cela impressionna tout le monde. Mais Louison Mbeya ne parvenait pas à payer ses études et quitta pour aller faire un métier professionnel à Limete  à l’EMMEST en 2006.

Il habilla des personnalités comme :

Papa Wemba, Werra Son, Lokwa Kanza, Fally Ipupa, Monique Tendal.

Voilà aussi que Louison Mbeya se voit être l’ambassadeur de la mode Congolaise à l’étranger.

Please follow and like us:
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.