Elsa farbos

Kinact2015_Bandale

Kinact2015_Bandale

KINACT2015_Matonge_Performance

KINACT2015_Matonge_Performance

KINACT2015_Matonge_Performance

KINACT2015_Matonge_Performance

KINACT2015_Matonge_Performance

KINACT2015_Matonge_Performance

KINACT2015_Matonge_Performance

KINACT2015_Matonge_Performance

KINACT2015_Lingwala_Avenue24

KINACT2015_Lingwala_Avenue24

KINACT2015_Lingwala_Avenue24

KINACT2015_Lingwala_Avenue24

KINACT2015_Lingwala_Avenue24

KINACT2015_Lingwala_Avenue24

KINACT2015_Lingwala_Avenue24

KINACT2015_Lingwala_Avenue24

KINACT2015_Lingwala_Avenue24

KINACT2015_Lingwala_Avenue24

KINACT2015_Lingwala_Avenue24

KINACT2015_Lingwala_Avenue24

Elsa Farbos est née en France, dans la région parisienne, en 1987. A partir de 2007 elle étudie aux Beaux Arts de Nantes avant d’approfondir sa pratique de la sculpture, à la Haute école des arts du Rhin (Strasbourg). Intéressée par la place singulière que la culture architecturale et artistique allemande réserve aux matériaux, elle s’installe à Stuttgart en 2014 et continue son travail au sein de l’atelier de Mariella Mosler à la Kunstakademie. Depuis janvier 2015, elle est invitée en résidence à l’atelier de Helmut Stromsky à Plochingen, près de Stuttgart.

« La sculpture est un moyen de me confronter aux limites physiques de l’espace et du corps. Cette pratique m’amène à m’interroger sur d’autres limites : celles du musée, celles de l’artiste et celles qui me sont propres.
C’est dans le rapport frontal et brutal que j’entretiens avec les matériaux que mon travail artistique commence. Je ne travaille pas avec un matériau en particulier car je ne veux pas établir de différences entre ceux-ci. Pour cela, les éléments que j’utilise sont divers : clous, aimants, verre, feu etc.…
Casser, brûler, introduire, sont un aperçu des actions qui définissent mes façons de «sculpter». Le comportement du matériau, sa résistance, c’est ce qui définit pour moi sa façon «d’être». En cela la frontière qui me sépare de la matière est très mince et m’amène à considérer esprit et corps, homme et matière sur un même plan. L’objet constitue également un élément important de ma sculpture, car il est un corps compris dans le matériau.
Le musée ou la galerie me permettent de redonner une place à la matière par sa présence dans le lieu.  A chaque exposition, une nouvelle relation entre l’espace et la sculpture s’opère. Que ce soit par les clous, les aimants ou le feu, les matériaux sont les personnages principaux de mes installations. »

 

www.elsafarbos.com

Please follow and like us:
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.