Collectif Bokutani

KINACT2015_Matonge_MaisonMachette

KINACT2015_Matonge_MaisonMachette

KINACT2015_Matonge_MaisonMachette

KINACT2015_Matonge_MaisonMachette

KINACT2015_Matonge_MaisonMachette

KINACT2015_Matonge_MaisonMachette

KINACT2015_Matonge_MaisonMachette

KINACT2015_Matonge_MaisonMachette

KINACT2015_Matonge_MaisonMachette

KINACT2015_Matonge_MaisonMachette

KINACT2015_Matonge_MaisonMachette

KINACT2015_Matonge_MaisonMachette

KINACT2015_Matonge_MaisonMachette

KINACT2015_Matonge_MaisonMachette

En 2010 naquit le collectif « Bokutani » réunissant des jeunes et trés jeunes artistes alors éléves de l’Institut des beaux-arts de Kinshasa, avec comme chef de fil Isaac Sahani. Initialement, Association de Jeunes Artistes de la Nouvelle Génération(AJANG), organisation étouffée dans l’œuf quelque temps aprés, par manque de maturité. En 2011, l’artiste précité, alors membre du Collectif des Arts Bantou, crée son propre atelier avec comme nom : Atelier Bokutani artistes réunis, et expose ses oeuvres dans la kermesse humanitaire de la paix, « où vas-tu SIDA? » à Kinsuka. Comme l’indique son nom, Bokutani connaitra l’adhésion de l’artiste Luyeye Vie, et les deux artistes feront désormais chemin ensemble, car aprés avoir découvert le mouvement des libristes, autant que d’autres artistes contemporains étrangers, ces deux jeunes gens se sont mis à la recherche d’un art sincére, puisé du tréfonds de soi et matérialisé par la manipulation de toutes sortes de matériaux, associés à la peinture traditionnellement utilisée, pour s’exprimer par rapport aux réalités actuelles.

L’année 2012 est celle où le groupe connaitra l’adhésion de Joyce Nath Tshamala et Geraldine Tobe ainsi qu’une douzaine d’artistes, qui malheureusement ne font plus partie du collectif à cause du concept « Art contemporain ».

L’idée est que nous représenterons un projet déjà réalisé, mais cette fois-ci, sous un autre angle. Un projet durant lequel il sera question de parler de la vraie libération mentale du peuple congolais ; pas une apparente liberté où, au fond il n’est rien. Une forme de recherche, par la performance artistique, d’expressions artistiques visant à émettre un point de vue du reste psychanalytique.

Avec la maison en manchette de Freddy Tsimba, on aura à coupler nos actes afin de faire une symbiose…

SCENOGRAPHIE DE LA PERFORMANCEartistessite.odt

Please follow and like us:
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.